Ansamble dans les cantines scolaires marocaines

Posted on by

Les Société restauration collective à Casablanca aussi bien que les Société restauration collective au Maroc prennent également en charge l’animation, souvent proposée par les associations de parents d’élèves. Pour une classe d’une trentaine d’élèves, deux animateurs sont chargés de la surveillance, de l’accompagnement et l’animation (activités, jeux…).

Avec tous ces efforts, il n’est pas facile aux Entreprise restauration collective au Maroc ou à Casablanca de faire aimer aux enfants des plats élaborés. Marc Giraud, directeur général délégué de Newrest Maroc, déclare que « toute la difficulté réside dans le fait de proposer des repas qui plaisent aux enfants, mais qui respectent les règles de notre diététicien !».

Pour cela, Ans amble Maroc organise à plusieurs reprises des ateliers nutritionnels. Lors de cette activité, l’enfant apprend, avec l’accompagnement d’un nutritionniste, à reconnaître les différents aliments et à les accorder. Ainsi, pour des raisons de santé et pour éviter la monotonie, les enfants dans les cantines à Casablanca aussi qu’au Maroc ont des menus diversifiés.

Newrest par exemple ne propose pas deux mardis de suite un plat à base de poisson, car un enfant qui ne serait inscrit à la cantine que ce jour-là aurait l’impression de ne manger que ça. Le repas dans les cantines scolaires à Casablanca et dans le Maroc est composé de quatre éléments : entrée, viandes (rouge ou blanche) légumes, dessert avec une nouveauté, calquée sur les pays d’Europe, le produit laitier.

Reste la question des prix, souvent débattues par les parents. Il peut varier de 30 à 60 DH, dépendamment de l’entreprise et du nombre d’élèves. Les cantines d’écoles publiques ne sont pas gérées par les Entreprises de restauration collective Maroc de la même manière.

En effet, étant distribuées par quartier, les enfants restent donc très proches de leur maison. Les cantines dans les établissements publics sont généralement managées par les académies régionales. Cependant, certaines écoles rurales proposent des cuisines artisanales, réalisées avec les moyens du bord. Les enfants mangent ainsi au même endroit où ils étudient ou autour d’un pique-nique improvisé.

Category: Blog
Comments are disabled